Les Vélos du Viaduc

Prochains rendez-vous

Clique sur un titre pour découvrir le contenu.

Tu pourras trouver ce programme, avec bien sûr les rendez-vous réguliers des Ateliers, sur notre Calendrier des activités.

Au choix, ou les deux pour les gourmands : 
> Matin : LES BOUCLES DE L’EST -Balade dynamique en partenariat avec le club A.C.B.E.  du Perreux S/Marne (Amicale Cyclotouriste de la Banlieue Est)
Le parcours est sortie sur Openrunner : 54 km de route (315D+) : https://www.openrunner.com/route-details/18295455

Départ 08h00 du stade Cheron au Perreux.

Comme c’est organisé par l’ACBE, il y a une participation de 4€ à prévoir, mais le ravito est inclus

 
> Après-midi : LE VÉLO, C’EST L’EST – Balade découverte – Circuit de 25 km à la rencontre des autres clubs comme le nôtre, qui ont ou pas un atelier pour leurs adhérents, qui organisent ou pas des balades dynamique ou découverte…
De Vincennes à Fontenay s/bois, en passant par Montreuil, Rosny s/b, Neuilly-Plaisance et ….Nogent s/m !!! 

Viens participer à un atelier ludique pour apprendre comment on se déplace en France puis, par un jeu de rôles, pour identifier des leviers d’actions à actionner. Plus d’infos sur https://fresquedelamobilite.org/

Cet atelier sera animé de 19h à 21h par Valéry Pernod, formé et expérimenté dans ce rôle, et sera suivi d’une collation offerte par l’association.
Il se tiendra dans la salle LUC MAINE LUNE, au 30 rue de Pierre Barberet, Le Perreux sur Marne.
Accueil à partir de 18h30 pour commencer à l’heure.

Atelier limité à 16 personnes environ.

MERCI DE T’INSCRIRE via le formulaire à ce lien; cette inscription ne sera validée que dans la limite des places disponibles.

Réservé aux adhérents… mais l’adhésion aux Vélos du Viaduc est rapide et en ligne.
Départ :  RV à 8h – parking du stade Chéron – Le Perreux  – Retour : dimanche fin d’après-midi 
Lieu : Gite le Colombier – 77840 COULOMBS-EN VALOIS (au delà de Meaux, à la limite de l’Aisne)
Distance aller : + ou – 70 km – Aller et retour prévus en vélo.
Coût : 75 € /personne + pique-nique samedi midi
(Pour information, le coût de l’hébergement  est 7 fois plus cher que pour l’année dernière, nous sommes en période haute saison et le confort sera supérieur) 
Matériel :  vélo en bon état et révisé – gilet VdV obligatoire (10 €) – duvet / tenue  adaptée à la météo du moment  
Le gîte compte 30 places – Possibilité 5 lits supplémentaires – A voir si possibilités de tentes au-delà de 35 inscriptions (prix à négocier). 
Samedi : visite d’un élevage de chèvres et fabrication de fromages fermiers  
Merci de t’inscrire au plus tôt  pour qu’on puisse s’organiser…
 
Préinscription : 20 € – Clique sur le lien ci-dessous

ATELIER : Fresque de la Mobilité

Jeudi 21 mars 2024 ,

Viens réaliser une fresque de la mobilité.

Sais-tu ?
– Que le transport génère 31% des émissions CO2 équivalent en France, dont la moitié par les automobiles ? 
– Que le vélo est utilisé pour 1% des déplacements en France ?
– Que, pour aller à Paris, le vélo à assistance électrique est 10 fois moins impactant que la voiture électrique 

Tu veux en savoir plus sur le réel impact climatique de vos déplacements et de vos compatriotes ?
Tu veux des idées pour réduire encore cet impact tout en vous amusant

Viens participer à un atelier ludique pour apprendre comment on se déplace en France puis, par un jeu de rôles, pour identifier des leviers d’actions à actionner. Plus d’infos sur https://fresquedelamobilite.org/

Cet atelier sera animé de 19h à 21h par Valéry Pernod, formé et expérimenté dans ce rôle, et sera suivi d’une collation offerte par l’association.
Il se tiendra dans la salle LUC MAINE LUNE, au 30 rue de Pierre Barberet, Le Perreux sur Marne.
Accueil à partir de 18h30 pour commencer à l’heure.

Atelier limité à 16 personnes environ.

MERCI DE T’INSCRIRE via le formulaire ci-dessous; cette inscription ne sera validée que dans la limite des places disponibles.

Les bienfaits physiques du vélo

C’est indéniable, le vélo améliore notre santé physique. Le cardio devient plus performant, les muscles se renforcent. On perd du poids avec douceur. On améliore aussi notre coordination et notre équilibre (surtout en gravel).
Bref, le vélo nous transforme physiquement.

Une étude de l’Université de Glasgow a même révélé que le vélo régulier peut réduire le risque de maladies cardiovasculaires de 46% ! Des maladies chroniques comme le diabète de type 2 verraient aussi leurs risques réduits grâce au vélo.
J’ai d’ailleurs une devise simple que j’applique avec rigueur depuis plusieurs années : 2h de sport et 10 000 pas par jour. Ma santé est ma priorité #1 et ma vie s’organise autour de ce fondement. Nous sommes nos choix.

Les bienfaits psychologiques

Un meilleur physique sans un meilleur mental n’a que peu d’intérêt. L’un va avec l’autre. Le vélo réduit le stress (sauf quand tu crèves en tubeless à 40 km de la maison 😂), améliore l’humeur et procure ce sentiment de liberté et d’évasion unique. 
Se retrouver seul sur un chemin en pleine nature = plénitude.
Il améliore aussi la créativité et la clarté mentale. Gravelpassion.fr est né lors d’une sortie vélo. Mes précédents business aussi.
D’ailleurs, je pars toujours avec mon mini dictaphone dans la poche pour capturer chaque pensée. 
Mes jambes sont en pilotage automatique et je laisse mon esprit vagabonder comme bon lui semble.

Aussi, un point rarement mentionné par les études scientifiques est la satisfaction personnelle procurée par l’effort. Ce sentiment de fierté après notre 1ᵉʳ 100 km, notre premier ultra, qu’importe l’objectif. 
Cette sensation d’effectuer quelque chose “d’extraordinaire” réservée uniquement à ceux qui s’en sont donnés les moyens.
Mais restons humbles : “peu importe à quel point tu es bon, il y a toujours quelqu’un de meilleur”.

Les bienfaits sociaux et sociétaux

Le vélo est un sport individuel, mais qui se partage. Les liens sociaux se renforcent et de facto améliorent le bien-être émotionnel. L’Homme reste un animal social.
Le vélo nous permet aussi d’apprécier notre environnement et donc d’en prendre soin. J’ai zéro respect pour les cyclistes qui jettent leurs déchets en roulant.

 Et vous ? Que vous apporte le vélo ?

On a tiré les ROIS

Et voici 24 cyclistes au départ devant la Mairie du Perreux en ce vendredi 26 janvier au soir , prêts à tirer sur les têtes couronnées, ou, en fait, prêts à découvrir les places royales de Paris. Il ne fait pas très chaud, c’est normal en janvier, mais les températures sont nettement plus confortables que les 2 vendredis précédents !  J. nous montre même ses gants chauffants ! 
Au  nombre de 5, ces places royales sont dédiées à un roi ou commandées par lui pour célébrer son royaume et ses victoires. Tu les connais ces places parisiennes, mais sans savoir qu’elles font partie de cet ensemble. Au centre de ces places, il y aura (ou a eu ) à chaque fois la statue équestre du roi en question, sauf si celle-ci a été déboulonnée par la suite… Après une douzaine de kms, nous commençons  par rejoindre la place des Vosges, puis direction la place des Victoires et puis la place Vendôme. C’est l’occasion de sortir le cidre chaud et les galettes pour tirer les rois, juste devant l’hôtel du Ritz, dont chacun connaît l’histoire princière de 1997.  L’occasion de zyeuter ceux qui se font photographier sur la place dans des tenues… euh, pas  de cyclistes !!! Et les 2 fèves sont pour 2 Jacques ! Le peloton repart pour la place de la Concorde, et après le passage sous le tunnel street-art des Tuileries, nous devenons les dauphins de la place Dauphine, même s’ il n’est pas encore encore cinq heures quand Paris s’éveille… Petite promenade découverte dans la square du Vert-Galant au pied du Pont-Neuf. Pour tout savoir sur l’historique de ces places, le guide avait ses petites fiches ! 
Et retour vers chez nous, en prenant la rue de Rivoli, en attendant de faire…. de rudes rêves au lit ! . 

Les 8h du Vélothon des Bords de Marne

Ami.e cycliste…
Et durant les 8 heures du 3ème VELOTHON DES BORDS DE MARNE, de 10 h du matin à 18 h passées, il y avait bien des cyclistes qui pédalaient…
Avec un départ dans un sens  vers le pont de Joinville, ou  dans l’autre sens vers le pont de Bry, l’occasion de faire des selfies lors de chaque rencontre. 
Défi rempli  !!!
Bravo et merci à la quarantaine de cyclistes qui a bravé la météo pour profiter du soleil du Téléthon … 
C’est donc 400 kms qui ont été  parcourus sous une atmosphère “très humide” pratiquement toute la matinée, un peu mieux l’après-midi quand même, sauf durant une belle demi-heure bien arrosée pour 2 cyclistes  intrépides ! 
Quoi ? Tu as des regrets ? Tu aurais pu venir ?  Tu n’as pas osé mouiller ton vélo ? Tu as craint de fondre sous la pluie ? 
Où en effet, tu n’étais pas du tout dispo samedi !!! 
Pas de souci…..
Merci aux gentils donateurs qui ont  aussi participé au VELOTHON à leur manière en versant un don via Hello. 
Certains ont fait plusieurs tours de circuit pour toi !!! 
(Merci à B., cycliste de passage par hasard devant le stand, qui ne connaissait pas du tout les VdV, et qui a fait  4 tours de circuit pour nous, dont un sous la pluie ci-dessus citée !!!) 
464 € récoltés cette année, c’est  mieux que les 2 années précédentes… 
Euh, j’avais indiqué un prévisionnel de 500 € à l’animatrice départementale du  Téléthon, il ne manque plus grand chose … .
MUSCLE TON TELETHON, c’était le slogan de cette année !!! 
VIVE LE VELO !!! 
Vincent L.
 

Pour participer au Vélothon avec un don mais sans avoir pédalé : CLIQUER ICI

1er Atelier “tuning” très actif du 21 octobre

Un grand merci à vous tous pour votre participation à notre premier après-midi de remise en état des vélos que nous avions reçus. 
Parmi les 7 vélos qui sont à nouveau opérationnels : 
– 1 a déjà été acquis
– 3 ont été mis à disposition de la toute nouvelle vélo-école de Noisy-le-Grand. 
– 1 a été acquis par Noa qui, du haut de ses 11 ans, a passé tout l’après-midi à le réviser entièrement : nettoyer, dégraisser, changer les câbles et régler les freins et dérailleur, changer une chambre à air ; il est reparti heureux comme tout avec son vélo et ses nouvelles compétences.
 Nous n’avons par contre pas vraiment réduit le stock … en ayant reçu 5 autres à réviser ou démonter en pièces de rechange.
Et tout ça, avec les membres qui sont passés pour réparer leurs vélos, avec nos conseils et outils.
Nous recevrons avec plaisir de votre retour de cette première expérience et éventuelles suggestions d’amélioration, car nous allons la renouveler !
Pour une vision de cette intense activité, cliquer ici : 
A bientôt
Jérôme et Pierre

Pour une vision de cette intense activité, cliquer ici 

Allez, des lions …

C’était le titre de cette balade-découverte, proposée avec le pique-nique. 
RUGIR, voilà un programme prometteur pour ce  beau dimanche ensoleillé.
Et cette superbe météo du week-end en a incité plus d’un à rejoindre le pied du viaduc… Une quarantaine de vélos??? Oui, record battu en ce 8 octobre pour une balade des VdV !!!
Quoi ? Une chambre à air à changer, alors que  le vélo était passé à l’atelier la veille. Heureusement, cela avait été anticipé, outils et chambre à air de rechange avaient été prévus. 
C’est le départ, aux coups de sifflet habituels !
Euh, un long arrêt sur le pont de Bry. Juste après la remontée de la Marne, une chute au-delà du parapet sur la chaussée. La tête a tapé, merci le casque (un casque, ce n’est pas que pour se faire plaisir, ça peut servir !). Après l’appel au 15, et merci à l’infirmière du peloton, son fiston viendra la chercher,  c’est plus prudent, après cette grosse émotion… Dommage, C. qui faisait aussi sa 1ère balade avec nous préfère rentrer chez elle. 2 de moins, mais 3 de plus avec ceux qui avaient loupé le départ et qui nous ont rejoint. 
Bon, ensuite, ce sont les kilomètres qu’il faut parcourir, avec la belle montée sur Bry pour bien se chauffer les mollets. Après l’urbain, c’est bien plus sympa de pédaler dans la verdure… Les lions approchent…
Allez, des lions ? Non, c’est en fait à l’allée de Lions que nous arrivons, une majestueuse allée de séquoias . Elle s’appelle l’allée des Lions car elle débouche sur la Porte des Lions du Château de Ferrières. Cette allée est une curiosité botanique assez rare. Elle fait partie des plus grands alignements en France, une allée de géants dont l’histoire remonte aux années 1860. A l’époque , James de Rothschild inaugure le château de Ferrières, en 1862. Sur les conseils de son jardinier en chef, il fait planter cet alignement de 90 séquoias géants, sur un distance de 730 mètres.  
Et c’est vers les totems que nous pique-niquerons au soleil ! Pour savoir ce qu’est ce magnifique bâtiment au bord  des étangs de la Taffarette, il fallait venir, tu regarderas toi-même sur wikipédia. Puis un beau lavoir qu’on a cherché pour le voir ! Le menu du restaurant Le Baron au Château de Ferrières ? Ça a l’air pas mal, on reviendra… Retour par Bussy (!) St Georges, Bussy(!) St Martin… Il fait bien chaud, j’ai bu 6 (!)  gorgées d’eau ! On se retrouve en terrain connu vers la base de loisirs de Vaires-Torcy, puis la base olympique de Vaires sur Marne. Ah, les tourniquets  pour rentrer et sortir du parc de la Haute Île, un vrai bonheur, surtout celui qui grince !  
50 kms tout pile (ou presque), avec quelques montées , donc avec quelques descentes.
Ravi d’avoir été si nombreux, avec des habitués et des moins habitués, voir quelques têtes nouvelles. Bienvenue à elles ! 
Et tout le monde a pu rugir… de plaisir !!!
Vincent 
 

Il est où Loulou ?

Samedi 23 septembre 2023.
Merci à Catherine et Ghislaine pour leurs témoignages sur ce bel après-midi ensoleillé de balade découverte à vélo.

Pour une rentrée, nous étions nombreux à pédaler…près d’une trentaine de cyclistes…. Et quelques bricoleurs à l’atelier.
Suspens jusqu’au départ, finalement, nous sommes partis tranquillement direction Noisiel… avons perdu 2 cyclistes en cours de route… et oui un vélo électrique, sans batterie chargée… ça ne fonctionne pas bien..
Arrivés devant la passerelle de Noisiel, nous avons pris la direction de la forêt avec une petite montée bien sympathique…
Arrêt devant une grille sous un gros rocher avec une avancée en béton devant… nous sommes tous en pleine réflexion … Et bien il s’agissait de l’emplacement où ont séjourné 2 ours blancs rapportés des mers polaires en 1889 par Henri MENIER… ils furent mis en cage en juillet 1890…
Ensuite, toujours dans ce bois, une mini chasse au trésor a démarré, chacun errant de droite et de gauche à la recherche de Loulou… c’est chaud…c’est froid… mais qui était Loulou ?

Et bien Loulou est le vestige d’une ancienne sépulture, perdue au milieu de l’ancienne propriété de la famille MENIER où reposent visiblement des animaux de compagnie, sûrement des chiens  : Loulou, Ritz, Rita et Flute
Que de surprises dans cette ancienne propriété de la famille MENIER…
Avant le retour, nous sommes allés admirer le château et ses bâtiments annexes… d’une belle beauté.
Sommes repartis direction Nogent pour l’AG prévue à 18h00 avec un rythme soutenu…
AG et dîner ensemble autour de mets salés et sucrés apportés par les différents membres des Vélos du Viaduc…. Toujours un régal… bravo à toutes et à tous.
A très vite pour la prochaine balade.
Catherine Pointeau

Après-midi vélo à la recherche de Loulou

Ah, l’après-midi vélo à la recherche de Loulou, c’était comme une expédition dans la jungle urbaine, mais avec des pédales ! Pour certains d’entre nous, c’était notre première sortie avec les Vélos du Viaduc, et avouons-le, nous avions l’air aussi gracieux qu’un troupeau de girafes essayant de danser la samba. La bonne humeur se sentait dans la troupe 
En chemin, nous avons fait une découverte inestimable : Le Moulin Saulnier, pièce maîtresse de l’usine MENIER . On aurait dit un majestueux manoir sorti tout droit d’un film, mais en version béton orné aux symboles MENIER .
Une rencontre réussie entre l’art architectural de la fin du XIXe siècle et la fonctionnalité industrielle.
Peut-être que Loulou s’était égaré dans ses couloirs ?
C’était un grand plaisir de suivre les pistes le long de la Marne. On s’est dit que si Loulou était un aventurier, il aurait probablement choisi un itinéraire aussi pittoresque pour se cacher. Finalement, on n’a pas trouvé Loulou,mais on a pu se recueillir sur sa sépulture.
Sans omettre la rencontre d’un lieu où ont vécu les deux ours polaires de la dynastie MENIER 
Désormais nous avons des souvenirs à raconter pour les siècles à venir.
Ghislaine SCHIELE

WEEK-END 100% Vélo avec Bourse aux Vélos

27 et 28 Mai 2023

Nous en avions rêvé, nous l’avons fait !
Oui, un tel week-end autour du vélo, de ses pratiques, de la mobilité douce etc.. c’était un rêve après le succès de la première bourse aux vélos de l’année dernière au centre ville de Nogent.
Et c’est grâce à l’action conjointe des Vélos du Viaduc et de Mieux se Déplacer à Bicyclette (MDB) que ce week-end a pu prendre forme il y a quelques mois. Je salue ici Vincent G. (oui, il y a pléthore de Vincent, par ici) qui en a été le grand initiateur et organisateur. 
Sachant qu’aucune des 2 assos n’aurait pu organiser seule une telle manifestation. Sachant aussi qu’un petit noyau de cyclistes est adhérent des 2 associations, ça aide !
La Municipalité de Nogent a été de suite très réceptive à ce projet, pour nous donner les moyens financiers et logistiques, ainsi que la mise à disposition du parvis de la Mairie et de l’espace au port face au bowling. Qu’elle en soit remerciée, ainsi que les autres intervenants, comme les commerçants généreux de Nogent pour les lots proposés et les vélocistes intervenant le samedi ou le dimanche.
Euh, et au Perreux, on pourrait pas aussi proposer une bourse ou un week-end Vélo ?

Samedi 28 Mai : Village Vélo et autres activités

Bon, pour rappel de ce week-end, la journée du samedi a proposé dès le matin Le tour de Nogent en 5 étapes, balade familiale en direction des bords de Marne avec différentes épreuves proposées aux enfants…et aux parents. Tous ont terminé avec la 5ème étape qui consistait en un challenge de grimpeur dans le bas de la fameuse rue Agnès Sorel bien pentue.
Cela a été ensuite très instructif d’écouter la présentation du Plan-Vélo élaboré sur la commune. Les grands carrefours accidentogènes sont très bien connus, les axes de circulation, principaux et secondaires, à améliorer pour la circulation des vélos sont identifiés. Le processus est en route, que les vélos en sécurité le soient aussi…en route !
Le Village a proposé de nombreux stands toute l’après-midi : Police Municipale , Plan vélo, vélos spéciaux, gravage Bicycode, MDB, vélo-taf, Vélos du Viaduc, vélo-voyage, atelier, les vélocistes nogentais Quai des Cycles, Addict Cycling et Singlebikes. Avec aussi le parcours-enfants tracé sur l’esplanade, la démonstration de BMX et du monocycle, sans oublier le vélo-smoothie (merci Biocoop pour les 10 kg de fruits offerts), le stand gâteau et la tireuse à bière. Même si on attend toujours plus de visiteurs, nous étions ravis de cette après-midi bien ensoleillée et de tous les échanges autour du vélo.
C’était ensuite la parade cycliste jusque dans la grande-rue Charles de Gaulle, sonnettes de vélo en action, jusqu’au cinéma Royal-Palace.
Merci aux intervenants du débat, et à Monsieur le Maire, pour toutes les prises de paroles.

Dimanche 28 Mai : Bourse aux vélos

Voilà, ce fut une belle journée du samedi pour se mettre en forme…. pour celle du dimanche avec la Bourse aux vélos proposée au port, sous le bel ombrage face au bowling. RV tôt pour attendre les premiers dépôts de vélo dès 9 h, et ce, sans discontinuer jusqu’à 13 h 30. Et c’est  ensuite l’ouverture des barrières, la plupart des vélos trouvant un nouveau propriétaire dès la première heure…

Pour terminer la journée, sachez que les bénévoles ont apprécié leur apéro sur la terrasse, quand tout fut démonté, bien rangé et que tout le matériel, et les quelques vélos non vendus et laissés, ont été  rapatriés au chalet. Tiens, on en a même profité pour comparer nos traces de bronzage cycliste.
Pour information, 81 vélos ont été vendus sur les 117 vélos déposés. Le prix maximum a été de 250 €  (le beau vélo carbone à 1 700 €  n’a pas été vendu), le prix moyen (vélos adultes et vélos enfants) est de 74 €.

PROGRAMME DETAILLE du SAMEDI 27 MAI

RDV sur le parvis de la Mairie de Nogent

11h00 à 12h30 : Un tour de Nogent en 5 étapes, avec épreuves et jeux, pour les enfants accompagnés. Inscription

11h30 à 12h30 : « Plan vélo » : présentation du diagnostic de la ville de Nogent sur Marne, par le cabinet mandaté par la ville BL évolution

12h30 à 13h30 : Pique nique sur place

13h30 à 18h30 : 

  • Parcours vélo ludique pour les enfants (BicyclAide)
  • BMX : démonstrations et apprentissage (Manu Massabova, rider spécialisé dans le flatland)
  • Monocycle : apprentissage (Maxime)
  • Course de lenteur : mettre le plus de temps possible pour parcourir environ 20 m, sans mettre le pied à terre.
  • Atelier vélo : Apprentissage de réparations et d’entretien, auto-réparation de vos vélos avec conseils et outils à disposition auto-entretien des vélos à vendre à la bourse le dimanche
  • Des stands 
    • Les Vélocistes de Nogent : Quai des cycles, Addict cycling, Singlebikes94
    • Les associations organisatrices : MDB et Les Vélos du Viaduc
    • Vélos spéciaux : présentation de vélos cargo, long tails, vélos pliants, conseils
    • Le vélo-taf : témoignages et conseils pour aller en vélo au travail
    • Le vélo-voyage : témoignages et conseils pour faire des voyages à vélo
    • Plan de vélo de Nogent – diagnostic : MDB, Mairie de Nogent
    • La sécurité avec la Police Municipale – toujours à confirmer
    • Gravage Bicycode sur votre vélo (10€)
  • Bar et collations : bar, biscuits, goûters, vélo-smoothie (gratuit, grâce à Biocoop), …

16h30 à 18h30 : Ciné-débat au Royal Palace

  • 16h30 – 17h00 : Convoi vélo pour aller de la Mairie au cinéma
  • 17h00 – 18h30 : Projection de courts-métrages de BICLOU (https://www.leparisien.fr/biclou/) , entrecoupés de débats avec Nathalie Olivier (rédactrice en chef Biclou au Parisien), Jérôme Sorrel (journaliste chez Weelz) et Clément Dusong (Docteur en aménagement de l’espace / urbanisme à l’ADMA)

18h30 à 19h00 : la finale de la course de lenteur !

LE DIMANCHE 28 MAI

Au port de Nogent

Ce sera la 2ème Bourse aux Vélos qui aura lieu cette année au port de Nogent, face au bowling.

09h00 à 12h30 :  déposez votre vélo à vendre : contrôle technique et enregistrement ; prenez rdv ICI

14h00 à 17h00 :  achetez votre vélo

10h00 à 14h00 :  Vélo fitness : avec un coach, à la salle de sport Nogent Tonic. Entrée libre

10h15 à 11h30 :  Aquabike : séances découvertes gratuites de 20 min à la piscine Nogent nautique. Inscription en ligne à venir

Voilà de quoi s’occuper et mettre en valeur toutes nos pratiques en créant un moment convivial  traitant de l’écosystème vélo !!! . 
Tout le monde est invité, nogentais petits et grands, et aussi les voisins de Nogent … 

Age d’Or des Bords de Marne

Dimanche 14 Mai 2023

La toute première guinguette des bords de Marne, c’était où ?  Et, d’ailleurs, d’où vient le nom de “guinguette” ? Eh bien, c’est vers 1860 qu’est apparue  la guinguette “Chez Jullien” sur l’île Fanac à Joinville. Il y en a eu plus de 200 à la belle époque tout le long de la Marne, il en reste aujourd’hui une petite dizaine… Et “guinguette vient du mot “guinguet” désignant un petit vin blanc aigre et bon marché. Toutes les guinguettes autour de Paris se trouvaient dans les communes  au-delà des barrières, pour échapper à l’octroi sur les vins.  

Bon, il fallait venir pour écouter et partager avec Ivan, guide-conférencier professionnel, enfant du Perreux, qui avait concocté pour les VdV un itinéraire inédit pour un circuit à vélo. Il y avait en ce dimanche après-midi un joli soleil pour pédaler en suivant notre Marne adorée…Et il faut reconnaître que c’était  plus calme que ce que l’on voit sur les photos de l’âge d’or des bords de Marne…
Vincent

Ca déborde ?

Dimanche 16 avril 2023
Non,en fait, ça n’a pas débordé au Parc de la Plaine des…. Bordes !
Située à Chennevières-sur-Marne, sur une ancienne terre agricole, la Plaine des Bordes, est un  vaste espace de préservation de la nature, mais aussi de découvertes et de loisirs sur 9  hectares. C’est à moins de 10 kms de chez nous, mais il a fallu grimper sur le plateau de Champigny pour y arriver (D+ 88 m). L’occasion ensuite d’une petite balade pédestre pour saluer les ânesses ! Oui, cet espace abrite, entre autres, une asinerie, hélas fermée le dimanche, pas possible d’aller acheter du lait d’ânesse et autres produits dérivés. Puis retour par le pont de Chennevières (tout ce qu’on monte en vélo, on le redescend !) et les bords de Marne de La Varenne sans voiture le dimanche … 28 kms frais, mais sous le soleil printanier  ! 

“STREET ART” à Vitry sur Seine

Dimanche 12 mars 2023

Et nous voilà partis en ce dimanche après-midi (une première pour les VdV !) en direction de Vitry-Sur-Seine, il fait beau et nous accueillons 2 nouveaux cyclistes dans notre peloton de 26 vélos.

Et c’est, arrivés du côté de la gare, que nous voyons déjà les premières fresques pour la traditionnelle photo de groupe. Vitry a été une des premières villes à inciter des street-artistes internationaux et reconnus à venir peindre sur les murs et supports de la ville, sous l’impulsion d’un pochoiriste de Vitry ,Christian Guémy, alias C215.

La Ville n’effaçait pas les graffs, contrairement à d’autres municipalités, et, au contraire, a souhaité développer et encourager cet art urbain dès les années 2010 pour devenir une des capitales du street-art. Certaines œuvres sont bien visibles, monumentales, d’autres sont plus cachées, au détour d’une rue, d’une boîte aux lettres, d’un rideau de fer, d’un mur d’immeuble…

Certaines sont bien regroupées sur des murs au pied des tours d’immeubles. Beaucoup de fresques sont maintenant anciennes et certaines sont abîmées.

Que d’humanité, quelle poésie, quelle douceur dans ces divers portraits colorés, quelle beauté dans ces fresques animalières…

On n’a pas tout vu mais les appareils photos des cyclistes n’ont pas arrêté de l’après-midi ; belle découverte pour la plupart d’entre eux.

Et le guide a été ravi de faire découvrir ce véritable musée à ciel ouvert !  Il a pu photographier son vélo devant le dessin très caractéristique de Hopnn, artiste italien écolo passionné de vélo !!!

                                                       Clique sur une photo pour voir le diaporama  

Acquérir un vélo d’occasion

Les Vélos du Viaduc proposent désormais des vélos d’occasion à vendre, sous des conditions différentes selon que l’on est membre de l’association ou pas. (cf. Adhérer en page d’accueil)
Il est à noter que ces vélos sont vendus  “en l’état” après révision par nos bénévoles non professionnels, sans garantie juridique.

Si tu es intéressé(e), présente toi aux Ateliers le samedi après-midi.

Vélo 3 

VTT Peugeot  «First Jump »

Marque : ?

Taille :  roues 24’’

Couleur : mauve

Accessoires : 15 vitesses Shimano

Entretien complet et remplacement des câbles et gaines de frein

Manquent catadioptres avant et arrière et sonnette

Prix : 30€ pour les membres3jaune

Vélo 2   VENDU

Vélo enfant

Marque : ?

Taille :  roues 24’’

Couleur : mauve

Accessoires : 18 vitesses Shimanosonnette

Prix : 40€ pour les membres

Vélo 1   VENDU

Vélo enfant

Marque : Décathlon

Taille : 3 à 5 ans ; 14’’

Couleur : rouge

Accessoires :  sonnette, roues stabilisatrices

Prix : Gratuit pour membre

C’est d’la balle !

Dimanche 26 février 2023

Le parcours prévu? Une petite balade jusqu’au golf de Torcy : 2 x 18 kms (à défaut de 2 x 18 trous) !

Belle matinée avec le soleil qui pointe, mais un petit air frisquet quand même, et y’a du clapotis sur la Marne ! Nous voilà partis du pied du viaduc habituel, avec un peloton moins fourni que d’habitude, mais nous avons rendez-vous avec d’autres vélos au CBDM. Passage par la passerelle de Nogent, sans trop de commentaires ici !!! Mais hélas C. nous quitte un peu plus loin, problème de changement de vitesses…

La promenade est connue, et ce qui est sympa en suivant la Marne, c’est qu’on peut passer par telle rive ou telle rive, par tel pont ou tel pont….ou aller tout droit sur le même côté !

Bon, il fallait venir pour tout comprendre… et il a fallu quelques arrêts pour reconstituer le peloton. Sans C et I qui font demi-tour, le petit vent frais ayant eu raison de leur témérité.

Bon, nous arrivons enfin vers l’étang olympique de Vaires, pour voir les travaux préparatifs de 2024, et le chemin de la rive droite que nous empruntons, bien abimé par les travaux de terrassement. La grande ligne droite de 2 kms de l’autre côté avec vent de face? Non merci, on aurait bien peiné !!!!

Compte-tenu de l’horaire, le peloton a préféré se diriger vers un arrêt pipi et chocolat chaud plutôt que de poursuivre jusqu’au green prévu. Et le golf, c’était justement diffusé sur l’écran à la télé…

C’était une première balade ce dimanche matin pour L et A : ils m’ont indiqué tous les deux à leur retour qu’ils allaient adhérer aux VdV : bienvenue au club (…mais pas celui du golfeur !).

Vincent

Atelier du 7 Janvier

L’atelier s’annonçait bien : El Presidente avait promis galette des rois et cidre et Olivier, nouvel adhérent, avait reçu l’axe de sa roue arrière pour remplacer l’ancien qui avait perdu toute droiture et faisait vibrer la cassette de son VTT préféré.

Cet atelier de rentrée post-Noël a tenu toutes ses promesses, des galettes nous avons eu ! Non pas une, ni deux mais trois et toutes différentes (désolé, pas de photos).

2023-01-07 1
Certains mangent pendant que d'autres réparent.
La roue remontée sur la vélo

L’axe de roue a été remplacé sans difficultés notables, c’est plus simple qu’il ne parait. Il faut dire que les achats d’outils récents nous ont bien aidé. Sans eux, impossible de démonter la roue-libre, défaire les cônes qui maintiennent les billes du roulement et remplacer les 2 billes abimées par les années d’utilisation.
Les visites se sont succédées tant pour un conseil sur l’entretien de sa chaine de vélo (entre vous et moi, la bonne fréquence de nettoyage de sa chaine c’est : le plus souvent possible …), apprendre à changer les patins de frein à disque (toujours un sujet délicat) ou pour simplement manger un part de galette en dissertant sur la meilleure manière de remuer son compost pour éviter les odeurs.

Nous avons même fait un heureux : le fils d’Olivier est reparti avec un superbe vélo pour enfant que nous avions remis en état en décembre.
La semaine prochaine (14 janvier), l’atelier sera délocalisé à la MJC Louis Lepage de Nogent (36 Bd Gallieni). Plus exactement, sur le parking à l’arrière du bâtiment principal. On espère vous y retrouver nombreux.

Pierre

A vélo pour le Téléthon 2022

En vélo pour le Téléthon le 2 décembre

Le vendredi soir, nous avons pédalé pour le Téléthon à l’initiative de la boutique de vélos Pro Cycling et de l’association des commerçants des Joncs Marins et de la Maltournée.
Petit circuit perreuxien, heureusement entre les gouttes, mais avec quand même une température fraiche. Les cyclistes ont terminé la balade avec un vin chaud offert au Village des châlets de Noël devant la Mairie, accueillis par le responsable de l’association des commerçants et par Madame Raynaud, maire-Adjointe en charge du Sport.
Plusieurs d’entre nous sont clients à titre personnel de Guillaume, de Pro Cycling, dont la boutique est située boulevard Alsace-Lorraine (ancienne Poste) au Perreux. Ce spécialiste du vélo (ventes de toutes marques/ accessoires / réparations) propose de temps en temps des sorties sportives de longue distance… et nous met de côté des pièces détachées qu’il ne peut pas réutiliser mais que les VdV mettent de côté pour vous à l’atelier !

Bilan de l’opération publiée dans le Journal du Perreux sur Marne, page 43

2ème Vélothon des bords de Marne le 3 décembre

Le samedi après-midi, c’étaient les VdV qui ont monté leur stand quai du Port à Nogent, au pied du viaduc. C’était la 2ème édition du VELOTHON des bords de Marne, une boucle de 10 kms (11 kms en fait !) à parcourir : direction le port de Nogent, promenade Yvette Horner, jusqu’au pont de Joinville, retour de l’autre côté en passant devant Chez Gégène, jusqu’au pont de Bry, et retour vers le viaduc.
Chaque cycliste était invité à faire un don de 10 € au profit du Téléthon. Merci à Amélia, la coordonnatrice du Téléthon pour le Val-de-Marne, d’être venu nous saluer au départ des 1ers cyclistes (et à son équipe de nous avoir aidé à monter le barnum). Il a fait aussi bien frais durant toute l’après-midi. Merci au café chaud, au gâteau au chocolat et aux biscuits maison d’avoir requinquer les cyclistes.

4 cyclistes ont ensuite participé à une rencontre de rameur/ergomètre inter-association proposée par le club d’aviron.
Merci à tous pour les 362 € dans l’urne…. Nous, on a la chance d’avoir des muscles pour pédaler !!!

Ton vélo dans le fossé ?

Il ne faisait pas très chaud au pied du viaduc en ce dimanche matin 20 novembre, au départ de cette balade.
Direction Saint Maur …des Fossés. Depuis peu, il y a une voie cyclable sur bitume tout au long de la boucle de St Maur, et le dimanche matin, une bonne partie de cet itinéraire est même interdite aux voitures.
De quoi profiter des bords de Marne saint-mauriens et des belles maisons du coté de Chennevières.
Bon, certains cyclistes ont voulu quand même sortir leur belle cape de pluie fluo ou non fluo !

En fait, que quelques gouttes avant d’arriver au Jardin de l’abbaye où nous attendait Tristan, jeune bénévole de la Société d’histoire et d’archéologie « Le Vieux Saint-Maur ».
Et d’apprendre qu’au Moyen-Age, des milliers de pèlerins venaient de toute l’Europe à cette abbaye pour vénérer les reliques de Saint-Maur afin de soigner épilepsie et goutte.
La goutte ?  Oui,  même  disparues, les anciennes reliques de Saint-Maur ont fait leur effet, la pluie  s’était arrêtée : plus de  goutte !!!
Cette abbaye bâtie en 639 sur un castrum situé sur une presqu’île dans un méandre de la Marne prendra le nom de St Pierre-du-Fossé, faisant référence au relief du lieu très pentu jusqu’à la rivière.

Et bien non, aucun vélo n’est tombé dans le fossé !
Vincent L.

Lire

Le vélo durant la 1ère guerre mondiale

Publié sur le site de WEEZL.
Article de Xavier CADEAU.
Pour le 104e anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918, nous avions envie de vous parler du rôle du vélo durant ce conflit. On y évoque un groupe de chasseurs cyclistes et une bicyclette pliante Gérard…  LIRE

Par John Warwick Brooke — This is photograph Q 3983 from the collections of the Imperial War Museums., Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=17823784

Cairo Cycling Geckos, pour la liberté de pédaler des femmes en Égypte

Publié sur le site de WEEZL.
Article de Xavier CADEAU.
En Égypte, à l’heure où s’ouvre la COP27, au cœur de la capitale Le Caire, un groupe de femmes monte sur des vélos pour revendiquer plus de liberté. Le groupe des Cairo Cycling Geckos a été lancé par Nouran Salah…  LIRE

Venez vous former aux ateliers

Un témoignage très convaincant par Erwan.

J’ai connu l’inévitable cauchemar du cycliste ! Je peux témoigner !
Quand j’ai commencé le vélotaf, j’ai tout de suite pensé à un problème qui arriverait tôt ou tard :  la crevaison.
C’était ma hantise. Après la grève de fin 2019 où j’ai commencé à utiliser le vélo pour aller au travail, j’avais cherché à acquérir un minimum de compétence pour pouvoir être autonome dans un tel cas.

Disons le tout net malgré diverses tentatives : amis (aussi mauvais que moi); professionnel, qui m’avait fait une démonstration, utile, mais très (trop!!!) rapide. Ma compétence dans la mécanique vélo laissait fortement à désirer. Et mon niveau de confiance dans ce domaine était plus bas qu’un taux de livret A……

Et donc me voilà, un jeudi soir, au travail, après deux réunions éprouvantes : “Où sont les contrats de M. Mesmaeker ? Hein ! Tu vas répondre ? Ou alors on appelle Gérard, celui que l’on surnomme l’inquisiteur du 3eme!!!”

Je descends donc, en fin de journée, passablement fatigué dans le local à vélo de ma société. Je me harnache car un orage, avec pluie et vent, dégouline ce soir-là sur Paris. (le vélo quel que soit les conditions météos est confortable A CONDITION d’avoir un bon équipement ET d’adapter son allure). Et là alors que je suis en tenue renforcée (temps de pluie ++), je découvre que mon pneu avant est dégonflé car crevé.

Les deux possibilités m’apparaissent en un éclair :
-Prendre les transports en commun (avec un costume de bibendum et un sac à dos)
-Tenter une réparation qui devra être fiable et solide (j’ai 20 km à faire pour rentrer chez moi, un travail d’amateur n’irait pas)

Je décide de tenter la réparation, Pourquoi?
Parce qu’un événement a eu lieu en février 2022 : J’ai pu prendre mon premier cours de mécanique vélo. En effet les Vélos du Viaduc, une association de promotion du vélo, a été créé à Nogent sur Marne. J’ai donc tout de suite été apprendre à changer une chambre à air.
Cet apprentissage fut homérique, J’avais « simplement » voulu apprendre à changer la chambre à air d’un pneu mais comme j’avais touché le systéme électrique d’alimentation des feux (raccordé aux pneus…). Il a fallu remettre cela en place. Ensuite, les freins ont commencé à  dysfonctionner. Et j’ai appris à cet occasion que les plaquettes était usées (« Ah, c’est ça le bruit bizarre ! » ) et qu’il était nécessaire de les changer. Ce que j’ai fait la semaine suivante, la sécurité est essentielle mais il faut savoir…… Et pour repartir sur de bonnes bases, j’ai également eu l’opportunité d’apprendre à entretenir ma chaine (“Mais tu ne vas pas repartir avec ta chaine dans cet état, ce serait criminel, De toute manière, tu es déjâ là depuis 2 heures, tu peux encore rester une petite demi-heure….. Allez, je vais te montrer!!!!!”)

Bref j’ai passé plusieurs heures sur mon vélo et d’un apprentissage que je voulais basique j’ai rapidement débouché sur un développement du vélo et de sa philosophie (un subtil mélange de Nietzsche et de Bernard Hinault avec un soupçon de Kafka). L’échange fut long (vu mon niveau) mais avec beaucoup de patience et de pédagogie des divers intervenants et surtout très cordial même si un peu moqueur, particulièrement d’un personnage dont je donnerai seulement le prénom, Jérôme et la nationalité, belge, afin de garantir son anonymat . Des crises de fou rire furent donc à déplorer dans la marée d’informations qui m’était transmises.

Ce soir là, j’ai donc pris la décision de risquer la réparation qui, d’après mon expérience pittoresque de Nogent sur Marne, devait me prendre 20-30 minutes (à comparer avec le classique retard d’une fréquence au moins hebdomadaire, des transports en commun parisiens à peu près de la même durée).

Je vais me permettre ici une petite note : une collègue qui passait devant le local à vélo me voyant en train de finir de remonter la roue m’a fait la remarque, avec un sourire charmant et une petite nuance d’admiration, que elle, «elle n’aurait pas su changer une roue crevée».

J’aimerai donc faire remarquer ici à toutes les femmes qui estiment que les hommes savent spontanément des choses comme la mécanique ou le bricolage que cette compétence fut acquise après plusieurs heures d’échange avec un maitre « du braquet et de la roue », des mains sales et le léger stress de savoir si on  a pris la bonne décision. « On ne nait pas autonome, on le devient ». Fin de la note.

Notons aussi que j’eus l’occasion de constater la solidarité de mes collègues vélotafeurs qui tous me proposèrent de l’aide (rustine, colle ? Qu’est ce que tu veux frère ? ) mais constatant que j’avais deux pinces, une pompe et une chambre à air (le tout récemment acquis après mon formation aux Vélos du Viaduc), eurent un mouvement admiratif de la tête en me disant : “Tu as tout le matériel ! Tu es un expert !” Inutile de vous dire que mes chevilles étaient désormais enflées (XXL) et ultra-prêtes pour le retour à la maison.

Donc cette première fois fut satisfaisante : le subtil mélange d’agilité manuelle, de caoutchouc neuf et de va et vient sur la pompe (petite mais adaptée aux fortes pressions) finit par aboutir (dans le délai de 30 minutes pronostiqué) à l’érection d’une structure à la fois harmonieuse, solide et pleinement satisfaisante, j’ai pu rentrer à la maison sans problème. Mes enfants, modernes, pris sur leur portable, n’avaient même pas remarqué mon retard et je fus accueilli par ces mots, entendus par tous les parents d’ados : « kessekon mange ce soir ? ».

Donc le vélo, cela s’achète mais l’autonomie cela ne peut que s’apprendre. Nogentais. et perreuxiens, vous avez la possibilité de le faire dans une association sympa, compétente et peu onéreuse (10 € la cotisation annuelle!!!! « Moins cher que gratuit ! »).
Quelque soit la motivation :
-Développer son autonomie cycliste
-Frimer devant ses copains
-Déclencher un regard d’admiration chez son conjoint et ses enfants
-Trouver enfin une excuse valable pour passer son tour de vaisselle
-Préparer un monde de demain avec moins d’énergie

Toutes sont bonnes pour venir !
Erwan.