Ateliers

Le compte-rendu de nos ateliers de réparation et d’apprentissage ! Les Vélos du Viaduc vous montrent comment ça se passe et vous racontent ce qu’il s’est passé.

1er Atelier “tuning” très actif du 21 octobre

Un grand merci à vous tous pour votre participation à notre premier après-midi de remise en état des vélos que nous avions reçus. 
Parmi les 7 vélos qui sont à nouveau opérationnels : 
– 1 a déjà été acquis
– 3 ont été mis à disposition de la toute nouvelle vélo-école de Noisy-le-Grand. 
– 1 a été acquis par Noa qui, du haut de ses 11 ans, a passé tout l’après-midi à le réviser entièrement : nettoyer, dégraisser, changer les câbles et régler les freins et dérailleur, changer une chambre à air ; il est reparti heureux comme tout avec son vélo et ses nouvelles compétences.
 Nous n’avons par contre pas vraiment réduit le stock … en ayant reçu 5 autres à réviser ou démonter en pièces de rechange.
Et tout ça, avec les membres qui sont passés pour réparer leurs vélos, avec nos conseils et outils.
Nous recevrons avec plaisir de votre retour de cette première expérience et éventuelles suggestions d’amélioration, car nous allons la renouveler !
Pour une vision de cette intense activité, cliquer ici : 
A bientôt
Jérôme et Pierre

Pour une vision de cette intense activité, cliquer ici 

1er Atelier “tuning” très actif du 21 octobre Lire la suite »

Les ateliers participatifs sont actifs

Depuis la mi-août, les ateliers participatifs de réparation des vélos ont réouvert leurs portes au chalet de Nogent, derrière la mairie.
Ainsi samedi 16 septembre, l’atelier fut très vivant  avec des entretiens préventifs, des petites réparations et des remises en état totales ! Merci à Gilbert notre nouveau expert mécano pédago

Cette jeune cycliste est venue en voiture avec son biclou de 25 ans assez délabré  ; elle avait amené les pièces de rechange, des outils et consommables , au moins pour remplacer les 2 pneus.
Avec l’aide de Bruno, en plus des pneus, elle a de nouveaux câbles et gaines de frein et dérailleur et tout fonctionne. Elle est juste déçue de devoir prendre sa voiture pour rentrer.

Un abri pour vélos à l’arrière du chalet ! Voilà de quoi entreposer. Merci Thierry ! 

Les ateliers participatifs sont actifs Lire la suite »

ATELIER du 8 juillet

En ce samedi 8 juillet, on a eu 5 vélos en réparation et plein de visite de courtoisie.

Emily doit finir l’installation de sa chaîne dans la semaine.
Sarah a besoin d’acheter des clavettes pour son superbe Peugeot orange.
Pascalin a réglé son dérailleur et graisser sa chaîne et j’ai donner des conseils à au moins deux autres visiteurs.
Bien chargé pour cette dernière session avant les vacances.
La reprise est prévue pour fin août. On vous tiendra informé !

Pierre

ATELIER du 8 juillet Lire la suite »

Acquérir un vélo d’occasion

Les Vélos du Viaduc proposent désormais des vélos d’occasion à vendre, sous des conditions différentes selon que l’on est membre de l’association ou pas. (cf. Adhérer en page d’accueil)
Il est à noter que ces vélos sont vendus  “en l’état” après révision par nos bénévoles non professionnels, sans garantie juridique.

Si tu es intéressé(e), présente toi aux Ateliers le samedi après-midi.

Vélo 3 

VTT Peugeot  «First Jump »

Marque : ?

Taille :  roues 24’’

Couleur : mauve

Accessoires : 15 vitesses Shimano

Entretien complet et remplacement des câbles et gaines de frein

Manquent catadioptres avant et arrière et sonnette

Prix : 30€ pour les membres3jaune

Vélo 2   VENDU

Vélo enfant

Marque : ?

Taille :  roues 24’’

Couleur : mauve

Accessoires : 18 vitesses Shimanosonnette

Prix : 40€ pour les membres

Vélo 1   VENDU

Vélo enfant

Marque : Décathlon

Taille : 3 à 5 ans ; 14’’

Couleur : rouge

Accessoires :  sonnette, roues stabilisatrices

Prix : Gratuit pour membre

Acquérir un vélo d’occasion Lire la suite »

Atelier du 14 janvier

Un retour succinct de l’atelier de samedi dernier, pour la partie non délocalisée à la MJC.
Les vélos d’occasion arrivent, sont remis en état et cédés à prix doux.
 
Monique, habitant au Perreux, n’avait plus de vélo depuis quelque temps et ne pouvait que difficilement se déplacer pour ses rdv médicaux, sa vie de tous les jours, ses balades en bord de Marne. Le bouche à oreille lui a fait connaître les Vélos du Viaduc et elle est venue choisir la monture disponible la plus appropriée. Son choix s’est porté sur ce vélo dame bleu clair, reçu il y a 2 mois, que nous avons entretenu, réglé et agrémenté de gardes-boue déposés d’un autre vélo d’occasion. Les 40€ qu’elle nous a laissé serviront à acheter quelques clefs plates.  Monique est rentrée chez elle, en pédalant, contente.
Le VTT de ville enfant mauve, reçu d’un syndic d’immeuble de Champigny, est disponible ! Il est en tout bon état, avec ses 18 vitesses shimano qui passent facilement, des roues de 24″ qui tournent, des freins qui freinent ; vous auriez vu le sourire de satisfaction de Jérôme quand il a obtenu un freinage efficace…
Ce joli vélo attend impatiemment de transporter et faire plaisir à une future jeune propriétaire. Se reporter au Vélo 2 à la Page Vélo d’occasion.

Atelier du 14 janvier Lire la suite »

Atelier du 7 Janvier

L’atelier s’annonçait bien : El Presidente avait promis galette des rois et cidre et Olivier, nouvel adhérent, avait reçu l’axe de sa roue arrière pour remplacer l’ancien qui avait perdu toute droiture et faisait vibrer la cassette de son VTT préféré.

Cet atelier de rentrée post-Noël a tenu toutes ses promesses, des galettes nous avons eu ! Non pas une, ni deux mais trois et toutes différentes (désolé, pas de photos).

2023-01-07 1
Certains mangent pendant que d'autres réparent.
La roue remontée sur la vélo

L’axe de roue a été remplacé sans difficultés notables, c’est plus simple qu’il ne parait. Il faut dire que les achats d’outils récents nous ont bien aidé. Sans eux, impossible de démonter la roue-libre, défaire les cônes qui maintiennent les billes du roulement et remplacer les 2 billes abimées par les années d’utilisation.
Les visites se sont succédées tant pour un conseil sur l’entretien de sa chaine de vélo (entre vous et moi, la bonne fréquence de nettoyage de sa chaine c’est : le plus souvent possible …), apprendre à changer les patins de frein à disque (toujours un sujet délicat) ou pour simplement manger un part de galette en dissertant sur la meilleure manière de remuer son compost pour éviter les odeurs.

Nous avons même fait un heureux : le fils d’Olivier est reparti avec un superbe vélo pour enfant que nous avions remis en état en décembre.
La semaine prochaine (14 janvier), l’atelier sera délocalisé à la MJC Louis Lepage de Nogent (36 Bd Gallieni). Plus exactement, sur le parking à l’arrière du bâtiment principal. On espère vous y retrouver nombreux.

Pierre

Atelier du 7 Janvier Lire la suite »

Venez vous former aux ateliers

Un témoignage très convaincant par Erwan.

J’ai connu l’inévitable cauchemar du cycliste ! Je peux témoigner !
Quand j’ai commencé le vélotaf, j’ai tout de suite pensé à un problème qui arriverait tôt ou tard :  la crevaison.
C’était ma hantise. Après la grève de fin 2019 où j’ai commencé à utiliser le vélo pour aller au travail, j’avais cherché à acquérir un minimum de compétence pour pouvoir être autonome dans un tel cas.

Disons le tout net malgré diverses tentatives : amis (aussi mauvais que moi); professionnel, qui m’avait fait une démonstration, utile, mais très (trop!!!) rapide. Ma compétence dans la mécanique vélo laissait fortement à désirer. Et mon niveau de confiance dans ce domaine était plus bas qu’un taux de livret A……

Et donc me voilà, un jeudi soir, au travail, après deux réunions éprouvantes : “Où sont les contrats de M. Mesmaeker ? Hein ! Tu vas répondre ? Ou alors on appelle Gérard, celui que l’on surnomme l’inquisiteur du 3eme!!!”

Je descends donc, en fin de journée, passablement fatigué dans le local à vélo de ma société. Je me harnache car un orage, avec pluie et vent, dégouline ce soir-là sur Paris. (le vélo quel que soit les conditions météos est confortable A CONDITION d’avoir un bon équipement ET d’adapter son allure). Et là alors que je suis en tenue renforcée (temps de pluie ++), je découvre que mon pneu avant est dégonflé car crevé.

Les deux possibilités m’apparaissent en un éclair :
-Prendre les transports en commun (avec un costume de bibendum et un sac à dos)
-Tenter une réparation qui devra être fiable et solide (j’ai 20 km à faire pour rentrer chez moi, un travail d’amateur n’irait pas)

Je décide de tenter la réparation, Pourquoi?
Parce qu’un événement a eu lieu en février 2022 : J’ai pu prendre mon premier cours de mécanique vélo. En effet les Vélos du Viaduc, une association de promotion du vélo, a été créé à Nogent sur Marne. J’ai donc tout de suite été apprendre à changer une chambre à air.
Cet apprentissage fut homérique, J’avais « simplement » voulu apprendre à changer la chambre à air d’un pneu mais comme j’avais touché le systéme électrique d’alimentation des feux (raccordé aux pneus…). Il a fallu remettre cela en place. Ensuite, les freins ont commencé à  dysfonctionner. Et j’ai appris à cet occasion que les plaquettes était usées (« Ah, c’est ça le bruit bizarre ! » ) et qu’il était nécessaire de les changer. Ce que j’ai fait la semaine suivante, la sécurité est essentielle mais il faut savoir…… Et pour repartir sur de bonnes bases, j’ai également eu l’opportunité d’apprendre à entretenir ma chaine (“Mais tu ne vas pas repartir avec ta chaine dans cet état, ce serait criminel, De toute manière, tu es déjâ là depuis 2 heures, tu peux encore rester une petite demi-heure….. Allez, je vais te montrer!!!!!”)

Bref j’ai passé plusieurs heures sur mon vélo et d’un apprentissage que je voulais basique j’ai rapidement débouché sur un développement du vélo et de sa philosophie (un subtil mélange de Nietzsche et de Bernard Hinault avec un soupçon de Kafka). L’échange fut long (vu mon niveau) mais avec beaucoup de patience et de pédagogie des divers intervenants et surtout très cordial même si un peu moqueur, particulièrement d’un personnage dont je donnerai seulement le prénom, Jérôme et la nationalité, belge, afin de garantir son anonymat . Des crises de fou rire furent donc à déplorer dans la marée d’informations qui m’était transmises.

Ce soir là, j’ai donc pris la décision de risquer la réparation qui, d’après mon expérience pittoresque de Nogent sur Marne, devait me prendre 20-30 minutes (à comparer avec le classique retard d’une fréquence au moins hebdomadaire, des transports en commun parisiens à peu près de la même durée).

Je vais me permettre ici une petite note : une collègue qui passait devant le local à vélo me voyant en train de finir de remonter la roue m’a fait la remarque, avec un sourire charmant et une petite nuance d’admiration, que elle, «elle n’aurait pas su changer une roue crevée».

J’aimerai donc faire remarquer ici à toutes les femmes qui estiment que les hommes savent spontanément des choses comme la mécanique ou le bricolage que cette compétence fut acquise après plusieurs heures d’échange avec un maitre « du braquet et de la roue », des mains sales et le léger stress de savoir si on  a pris la bonne décision. « On ne nait pas autonome, on le devient ». Fin de la note.

Notons aussi que j’eus l’occasion de constater la solidarité de mes collègues vélotafeurs qui tous me proposèrent de l’aide (rustine, colle ? Qu’est ce que tu veux frère ? ) mais constatant que j’avais deux pinces, une pompe et une chambre à air (le tout récemment acquis après mon formation aux Vélos du Viaduc), eurent un mouvement admiratif de la tête en me disant : “Tu as tout le matériel ! Tu es un expert !” Inutile de vous dire que mes chevilles étaient désormais enflées (XXL) et ultra-prêtes pour le retour à la maison.

Donc cette première fois fut satisfaisante : le subtil mélange d’agilité manuelle, de caoutchouc neuf et de va et vient sur la pompe (petite mais adaptée aux fortes pressions) finit par aboutir (dans le délai de 30 minutes pronostiqué) à l’érection d’une structure à la fois harmonieuse, solide et pleinement satisfaisante, j’ai pu rentrer à la maison sans problème. Mes enfants, modernes, pris sur leur portable, n’avaient même pas remarqué mon retard et je fus accueilli par ces mots, entendus par tous les parents d’ados : « kessekon mange ce soir ? ».

Donc le vélo, cela s’achète mais l’autonomie cela ne peut que s’apprendre. Nogentais. et perreuxiens, vous avez la possibilité de le faire dans une association sympa, compétente et peu onéreuse (10 € la cotisation annuelle!!!! « Moins cher que gratuit ! »).
Quelque soit la motivation :
-Développer son autonomie cycliste
-Frimer devant ses copains
-Déclencher un regard d’admiration chez son conjoint et ses enfants
-Trouver enfin une excuse valable pour passer son tour de vaisselle
-Préparer un monde de demain avec moins d’énergie

Toutes sont bonnes pour venir !
Erwan.

Venez vous former aux ateliers Lire la suite »

Atelier du 8 octobre 2022

Opération exceptionnelle de marquage de vélo.

L’association MDB (Mieux se Déplacer à Bicyclette) est venue à l’atelier pour nous proposer le gravage Bicycode. L’occasion de faire enregistrer son vélo dans un fichier national.
Si le vélo venait à être volé, puis venait à être retrouvé, c’est le propriétaire qui pourrait ainsi  être recontacté.  
Un pistolet agit en microperforations sur le cadre et le numéro est ensuite recouvert d’un autocollant résistant.
Tout cela pour le prix de 10 €
ou d’une adhésion de même montant à la section locale de M.D.B.

D’autres dates seront proposées :
– le 22 octobre
– …
Le numéro BICYCODE est un numéro unique gravé sur le cadre de ton vélo et enregistré dans un fichier national. Cela te permet en cas de vol de vélo d’être contacté si ton vélo est retrouvé. Une fois ton vélo identifié et enregistré par un prestataire,  tu crées ton compte BicyCode et tu ajoutes ton vélo à ton compte pour mettre à jours tes données.
Le numéro BICYCODE est gravé sur le cadre de ton vélo, visible, normalement en haut du tube de selle, côté pédalier, puis recouvert d’un autocollant anti-corrosion BICYCODE.
Bicycode a retenu cette méthode de marquage à micro percussion pour sa résistance à la fraude. Les expériences des pays voisins et les retours d’expérience en France, montrent que c’est le bon choix. 
Donc, cela ne veut pas dire que ton vélo ne sera jamais volé, mais cela peut dissuader le voleur, ou permettre de te contacter si le vélo est retrouvé.

Atelier du 8 octobre 2022 Lire la suite »

Ce samedi dernier, les freins sont à l’honneur

Atelier du 1er octobre 2022
Ce samedi, Gabriel est venu avec son père Alexandre pour changer les étriers du frein avant, tordus après à une impressionnante chute ; mais sans gravité pour le cycliste.

Démontage des étriers, assemblage des pièces neuves, montage des étriers neuf sur le cadre.
Ils positionnent puis serrent les patins. Ils connectent le câble avec la juste tension pour éviter le frottement des patins sur la jante ; ils centrent chaque étrier à l’aide des vis de réglage de tension des ressorts de rappel et ajustent la course avec le réglage fin au niveau de la poignée. Pour terminer en beauté, un sertissage d’un embout à l’extrémité du câble.

Au passage, un petit réglage du frein arrière et du dérailleur ; après un essai sur la route, Gabriel confirme que tout est OK !
Trop sympas, ils donnent un coup de main pour nettoyer des vélos d’occasion prêts à être vendus à nos adhérents.

Allez voir notre nouvelle rubrique sur le site !

Puis Paul et Sandrine viennent changer les pédales du vélo de Jade et réparer le frein arrière. Le câble du frein étant grippé dans sa gaine, il a fallu les remplacer, avec des pièces achetées à côté, à Quai des cycles.

Ce samedi dernier, les freins sont à l’honneur Lire la suite »

Histoire d’atelier, 27 août 2022

Un samedi après-midi d’atelier, c’est la reprise, presque la rentrée. Cela tombe à pic pour mon vélo-taf qui a bien besoin d’un nettoyage de chaine et de menus réglages après un mois d’août dans la poussière du bois de Vincennes et de la piste du boulevard des Maréchaux.

13h45 : Je retrouve notre chalet\atelier alpin dans son jardin au 4 rue de la Mairie à Nogent sur Marne. Impression de fraicheur, arrive Arnaud qui a pris RV par email pour nous donner un VTT. C’est une belle surprise et une belle rencontre. Le VTT a du vécu mais pas de problèmes majeurs, un nettoyage et une séance de réglage et il est bon pour repartir sur les bosses du Bois de Vincennes…

Après avoir tenté avec un certain succès de motiver Arnaud à participer à l’animation des ateliers et à adhérer aux Vélos du Viaduc (VdV) et à Mieux se Déplacer à Bicyclette (MDB), il repart vers son samedi.  J’en profite pour régler les patins de freins « qui couinent » sur le susdit VTT. Ça devrait être les noms des patins de frein : les Kikouine. Le VTT, taille S, sera bientôt à vendre au chalet.

Autour de 15h, c’est au tour d’Olivier et sa compagne, membres de MDB et des VdV de nous rendre visite avec un grand plateau récalcitrant sur un de leur vélo. Nous nous attelons ensemble à un réglage de dérailleur avant, le plus compliqué est d’arriver à identifier laquelle des deux vis de réglage de la butée est High et laquelle est Low. L’heure suivante est passée à finir de régler les patins Kikouine, refaire le monde, cycliste et du Perreux\Nogent, restons modeste, avec Vincent de la MDB qui avait promis de passer (et qui l’a fait) et discuter du poids des embouts de chambre à air et des débats qui peuvent alimenter les réseaux sociaux.

Un après-midi atelier qui marque le début de la saison : des échanges, des rencontres entre usagers de la bicyclette et aussi des réparations.

J’en profite pour signaler à nos lecteurs/adhérents/sympathisants que :

  1. Nous ne serons pas ouverts ce samedi 3 septembre pour cause de forum des associations.
  2. Nous sommes preneurs d’outils inutilisés qui voudraient bien être utile (pince, clefs à molette, tournevis, etc …), de pièces de rechange, neuves ou occasion et de systèmes de rangement, boites, étagères …
  3. Nous avons des vélos d’occasion à vendre. Au vu de l’espace disponible dans notre palace, pardon chalet, il serait bien que ces vélos roulent sur la route ou, on peut rêver, une piste cyclable digne de ce nom.

Un dernier point : l’animation de l’atelier prenant plus de temps que de talent de réparateur, nous avons aussi besoin de toutes les bonnes volontés pour continuer de faire vivre ce lieu de rencontre. Si vous êtes intéressé par l’animation de l’atelier (quelques samedis dans l’année), merci de vous faire connaitre.

Au plaisir de vous y retrouver le samedi après-midi, prochaine date le 10 septembre.

Pierre

Atelier ou lieu de discussion ? ou les deux ?

Histoire d’atelier, 27 août 2022 Lire la suite »